Souscription aux projets des entreprises d’agro-business : le gouvernement appelle les populations à la vigilance et la prudence

Le Porte-Parole du Gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a appelé les populations « à la prudence et à la vigilance » pour tout investissement dans les projets des entreprises dites d’agro-business apparues ces dernières années. Rendant compte des décisions prises en Conseil des Ministres du 28 décembre, le Ministre de la Poste et de l’Economie Numérique a donné cette information aux populations en vue d’attirer leur attention sur les risques pouvant découler des activités de ces entreprises. A en croire Bruno Koné, même s’il ne s’agit pas de supprimer ces activités, l’appel du Gouvernement vise principalement à prévenir les conséquences éventuelles de la défaillance de ces entreprises.

«Le Conseil National de Crédit, (CNC) en sa session du 22 septembre 2016 a posé la problématique des risques liés à ce nouveau mode de financement, en particulier des risques de cavalerie et a recommandé de réaliser une étude approfondie sur les activités menées par ces entreprises », a indiqué Bruno Koné.

Dans l’attente des conclusions définitives de l’étude du groupe de travail mis en place et vu l’importance des flux financiers en jeu, le Gouvernement appelle les populations à faire preuve de vigilance pour tout acte d’investissement ou de placement de capital dans les entreprises de ce type.